Page d'accueil

SUM ERGO EXPRIMO

09/07/2012 00:14

Je comprends que tout restera inachevé. N'ayant fait d'études brillantes ni poussées, il me semble toutefois que vivre sa vie selon ses capacités reste une chose noble. J'ai certainement survolé mon temps. Je me suis dispersé et je me suis passionné. On peut toujours dire que les jours sont trop courts! Ce propos convient bien pour excuser celles et ceux, qui comme moi, flânent. Je n'éprouve pas de plaisir "total" à travailler. Mais j'ai compensé... J'ai lu quelques bons livres. J'ai vu de magnifiques réalisations. J'ai fait d'inoubliables rencontres. J'ai parfois perdu du temps. Et j'en ai aussi beaucoup gagné à... " regarder pousser les arbres".

Les images ont profondément marqué ma génération. Celles que j'apprécie davantage occupent musées et galeries, ateliers et greniers. Depuis plus de vingt cinq ans, j'essaie de peindre, ayant occulté le dessin, pratique pour laquelle, à l'évidence, je n'ai aucun talent. Seules, la lumière et la couleur me permettent de tenter d'extraire ce que mon âme abyssale retient de mes pérégrinations fantasques! Comme les enfants, je fais des coloriages. Mais ce sont des coloriages d'adultes, qui ne retrouveront jamais la spontanéité, la simplicité et la naïveté originales.

Les coloriages d'aujourd'hui sont très élaborés et nécessitent le plus souvent la patience d'un amateur de puzzle. Paradoxalement, j'ai toujours détesté les puzzles! Mes coloriages fonctionnent sur un principe proche du vitrail, sans verre et sans étain. Les éléments se superposent et la perspective tend à disparaître, pour ne garder que la symbolique. La représentation en peinture n'a plus qu'un intérêt technique et l'idée de représenter indique qu'il faut montrer le vrai. Mais si le "vrai" est là, il se suffit à lui-même; il ne sert à rien de le "re-présenter". Le processus créatif part de l'esprit et objective, selon moi, autre chose que la réalité palpable, concrête ou reconnaissable. Il peut alors s'agir aussi bien d'un paysage que d'une émotion, d'un milieu, d'un sentiment, d'une idée... Alors, on peut Tout peindre !

J'ai admiré et j'admire toujours les impressionnistes, comme tout le monde. Puis de découvertes en découvertes, des bisons d' Altamira à Pollock, de l'Egypte ancienne à l'art actuel, je me surprends moi-même, je finis par tout apprécier, ou presque!

Je considère chaque genre, chaque artiste, chaque oeuvre. Et Tout est Unique. Et Tout est fait et refait. Cette vaste diversité, nouvelle et sans cesse renouvelée, n'enlève jamais rien aux auteurs, quelque soit l'époque. En véritables acteurs sociaux, ils ont un rôle et souvent un code, différents de leurs contemporains. Nous les identifions avec précision.

La plupart des peintres et autres artistes (sculpteurs, musiciens...) ont abordé les mêmes sujets et toujours différemment. Ce sont, à mon sens, les aspects les plus surprenants de toute l'histoire de l'Art: l' Universalité des oeuvres et l'absence de style commun.   Etre soi-même .

Objets: 1 - 1 Sur 1